Le cycle éternel

Saturne représente le statu quo et nous montre où sont nos limites en raison de notre karma et de notre incapacité.
Saturne attend des résultats concrets qui confirment que nous mettons en œuvre quelque chose dans le cadre des conditions et que nous nous débrouillons avec la réalité.

Uranus provoque le progrès et nous libère des circonstances qui empêchent la progression.
Uranus balaie l’ancien pour nous permettre de réorienter notre vie et, surtout, de voir les choses sous un angle nouveau, ce que nos limites nous empêchaient de faire jusqu’à présent.

Neptune représente la dissolution et le décloisonnement de ce qui nous limite dans notre perception.
Neptune ouvre les sens de notre esprit et nous permet de regarder dans la sphère des causes, dans laquelle les idées divines font tout bouger. Neptune nous permet de comprendre l’intemporalité de la vérité dès que nous percevons comment nous nous laissons tromper par l’identification à la matière.

Pluton représente à son tour ce qui nous retient prisonniers dans les ténèbres et nous tourmente jusqu’à ce que notre transformation vers le bien nous rende intouchables par les forces des ténèbres.

Si nous considérons les transits de ces planètes dans nos maisons avec cette connaissance, nous saurons ce qu’il y a à apprendre actuellement dans chaque maison.

Transits à travers les maisons

Pour moi, Saturne passe actuellement par la quatrième maison. Pour moi, ces dernières années, j’ai dû me rendre compte que je ne pouvais pas changer le passé (maison 4), mais que je devais accepter le karma qui a fait que je suis né dans ma famille.

Uranus a transité par ma septième maison ces dernières années. J’ai dû admettre que je devais partager avec le monde extérieur ce que mon chemin d’initiation m’avait ouvert, même si je savais en moi-même que je rencontrerais de la résistance et de la rébellion à cet égard.
Au cours des années précédentes, je n’ai rendu mon travail sur l’astrologie de la réincarnation accessible qu’à très peu de personnes en qui je pouvais avoir confiance, mais j’ai dû me rendre à l’évidence que je resterais bloqué dans mon propre développement, c’est-à-dire qu’aucun progrès supplémentaire ne se produirait si je ne prenais pas le risque de me confronter au monde extérieur.

Ces dernières années, Neptune a transité par ma cinquième maison. Outre les réalisations habituelles comme le sacrifice de soi pour ses enfants, etc., ce transit a surtout contribué à ce que je n’aie plus du tout envie d’être sur une scène quelconque, mais que j’apprécie de devenir invisible aux yeux du public.
En même temps, j’ai dû trouver un moyen de rendre visible l’invisible de manière créative. Comment rendre visible quelque chose de secret et de mystique sans se mettre en avant ? Une tâche extrêmement difficile.

Pluton a transité ma troisième maison pendant treize ans maintenant et j’ai dû apprendre à maîtriser ma pensée et mon expression personnelle afin de développer la forme de communication qui, d’une part, aborde et révèle ce qui est obscur, mais qui, d’autre part, n’alimente pas la haine.
J’ai également trouvé que c’était une tâche très difficile, car ceux qui parlent de ce qui est caché se polarisent, c’est pourquoi j’ai temporairement fermé toutes les cloisons.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet, je vous recommande mon Compendium des transits, ou mes deux autres livres sur les transits.