Migration de masse vers l’Europe

Les chiffres de la migration de 2015 déjà dépassés

Le ministère autrichien de l’Intérieur a annoncé aujourd’hui que 56000 demandes d’asile ont été déposées à ce jour en 2022. Sous la conjonction de Jupiter et de Neptune, nous n’attendions rien d’autre pour 2022. Jupiter/Neptune = beaucoup de réfugiés + inflation.

La conjonction va maintenant se resserrer un peu plus. L’Europe va connaître un afflux maximal de migrants cette année. Ce sera la dernière année où l’Europe ne se protégera pas d’une main de fer contre de nouveaux mouvements migratoires. En 2023, de graves conflits aux frontières de l’Europe mettront automatiquement un terme à tous les mouvements de réfugiés vers l’Europe.

En Italie, une alliance de partis conservateurs de droite va arriver au pouvoir et se solidariser avec la Grèce. Cela permettra également de mettre un terme aux mouvements migratoires.

En 2023, les Européens fuient

L’Europe deviendra instable en raison d’une inflation élevée, d’une crise énergétique et d’États exsangues et lourdement endettés (Saturne/Neptune en Poissons en 2023). Les chiffres du chômage vont s’envoler, les caisses sociales européennes vont se vider. Les dirigeants européens, dans la mesure où ils ont encore quelque chose à diriger eux-mêmes, seront contraints en 2023 de changer leur politique d’asile par leurs propres citoyens, qui craignent pour leur existence. Non seulement les capitaux et les entreprises migrent vers les États-Unis, mais de nombreux riches Européens vont également s’y installer.

Mais à l’intérieur de l’Europe, sous Saturne/Neptune, on continuera à observer la fuite des grandes villes vers les campagnes.

Source : Pixabay Public Domain
Européens et capitaux en fuite vers les États-Unis

Saturne/Neptune = dissolution de l’État, de la sécurité et du système

Le réveil sera amer (Saturne/Neptune) pour beaucoup lorsque les caisses sociales seront vides et qu’il n’y aura plus rien à récupérer auprès des citoyens, à moins de les exproprier lorsqu’ils ne pourront plus régler leurs factures.
Les choses qui étaient évidentes pendant des décennies (Saturne) perdent leur validité (Neptune). Les prétendues promesses et garanties s’évanouissent en fumée. La pauvreté s’étend. Chash est roi. Il faut de moins en moins faire confiance aux promesses des gens de payer leurs factures plus tard. Il est probable qu’en 2023, la grande masse ne sera plus en mesure de payer. Prévoyez toujours le pire des scénarios.

Source : Pixabay
Le bilan qui fait transpirer

Saturne/Neptune = la fin des mensonges et des tromperies

La bonne chose pour l’année à venir est que même la masse prête de la population ne pourra plus (Saturne) supplanter (Neptune), car elle sera elle-même affectée. Rien ne peut plus être remis à plus tard. Fini de rêver, de mentir et de refouler. Mais qui sait, il y aura peut-être toujours quelques croyants pour croire au zéro doré qui leur permettra ensuite d’acheter quelque chose.

Source : Pixabay
Zéro plaqué or

Les taux d’intérêt et les prix vont augmenter, les gens vont s’appauvrir

Sous Jupiter/Neptune, il est encore possible d’espérer. Sous Saturne/Neptune, on fait le bilan et les illusions sont à bannir.