Tout est écrit dans notre radix

Notre radix décrit clairement qui nous sommes, quelle histoire nous avons écrite et quelle est notre moralité et notre foi. Ceux qui prônent l’astrologie révisée comme une grande réussite en astrologie doivent être convaincus qu’il n’y a pas eu de vies antérieures à travers lesquelles nous avons forgé notre destin en naissant sous tel ou tel astre actuellement.

Si l’on connaît l’histoire de son existence, il est clair que la vertu et le vice, la foi et la morale, ainsi que notre relation avec Dieu, sont inscrits dans notre thème.

L’astrologie révisée est en réalité une astrologie relativisante, qui échappe à tout jugement moralement discriminant sur un radix. L’astrologie révisée est une astrologie incomplète, car il lui manque la dimension spirituelle qui permet à l’homme de comprendre son destin et de savoir pourquoi il est actuellement confronté à tel ou tel karma en raison de sa nature et de ses croyances. L’astrologie révisée n’est pas en mesure de fournir à ceux qui aspirent à l’initiation, et évite de le faire, des panneaux indicateurs qui pourraient leur indiquer le chemin de la purification et de l’initiation.

On ne regarde qu’un côté de la pièce, car la vérité de l’existence de Dieu, ainsi que de la chute en enfer, fait mal. On préfère l’illusion et on préfère ne croire en rien pour pouvoir se sentir libre dans l’illusion de construire sa vie comme on l’imagine. Dieu, la prédestination, la clairvoyance, la mission ou le destin n’ont pas leur place dans la vision du monde de l’astrologie révisée. Cependant, toute la place est accordée au libre arbitre de l’homme, qui existe sans aucun doute. C’est similaire à la dispute péligienne.

L’astrologie de la réincarnation prouve pourtant le contraire, à savoir que notre radix est le destin. C’est notre libre arbitre qui détermine si nous sommes à la hauteur de notre destin et si nous l’accomplissons, ou si nous subissons notre destin comme une fatalité.