Lorsque je parle avec des personnes qui n’ont pas encore, ou à peine, étudié l’astrologie, j’entends souvent : “En tant qu’astrologue, vous auriez dû le savoir avant, ou vous auriez pu interpréter la survenue de cet événement ?! N’était-ce pas déjà écrit dans les étoiles ? Nous savons que vous savez déjà comment cela va se terminer !

La plupart du temps, ces questions et constatations sont également tournées en ridicule pour montrer qu’aucun être humain n’est capable de faire des prévisions exactes pour l’avenir.
Est-ce possible ? En tant qu’astrologue, puis-je même éviter un destin difficile et négatif parce que je vois, par exemple, que Saturne (restriction, rétrécissement, obstacles, limites) transitera mon Soleil radix dans les semaines et mois à venir et m’y préparer en conséquence ?

Une fois que l’on s’est plongé dans l’astrologie et que l’on a acquis les connaissances de base sur les planètes, les signes, les maisons et les aspects, on commence également à analyser son horoscope et d’autres horoscopes. Le point de mire est bien sûr votre propre radix. On décortique les différents aspects et on essaie de comprendre les bons et les mauvais placements.

Bien entendu, dans la technique de transit, vous cliquez sur l’avenir et vous réfléchissez à ce que les déclenchements pourraient vous faire subir dans les jours, les mois et les années à venir. De la même manière, on clique aussi en arrière dans le programme Astro pour comprendre le sens et le destin des événements passés et pour vérifier si ce que l’on a vécu correspond aussi aux thèmes planétaires déclenchés.

Comment ai-je géré cette situation de vie en tenant compte des transits ? Comment me suis-je senti ? Quel était le sens de cet événement ? Ai-je pris la bonne décision ? Ai-je agi correctement ? Aurais-je pu faire mieux ? Aurais-je pu éviter cette expérience ? Quelle est la leçon que je tire de cette expérience ?

Avantage ou inconvénient ?

Selon moi, après quelques années d’apprentissage et d’observation, l’astrologue a l’avantage de pouvoir évaluer à peu près (l’un mieux, l’autre moins bien) les transits à venir, ce qui lui permet d’organiser et de convenir de manière plus ciblée de son quotidien, de ses activités et de ses rendez-vous. Il est clair ici que l’homme ne peut pas tout choisir volontairement – certaines rencontres et certains événements sont liés au destin et découlent d’un plan macrocosmique plus vaste.

Voici quelques exemples tirés de ma vie :

  • Transit Mars Opposition Mercure
  • Transit Soleil Conjonction Saturne
  • Transit Uranus Conjonction Lune
  • Transit Vénus Carré Uranus

Je vois plusieurs transits de défi (Mars/Mercure : communication tendue, agressive, provocations, confrontation (opposition) par exemple avec la police (Mars), accident parce que trop rapide (Mars), fracture (déclenchement de Saturne), stressé (Uranus sur la Lune), événement inattendu et soudain (Uranus), contact avec beaucoup de personnes différentes, situations interpersonnelles turbulentes (Vénus carré Uranus).

Ces jours-ci, j’essaie

  • éviter les discussions
  • être aussi détendu intérieurement que possible
  • ne pas brusquer mes semblables
  • ne pas prendre de risques (pas en faisant du sport, pas sur la route, pas avec des outils dangereux)
  • effectuer toutes les activités avec concentration (surtout avec des objets pointus et tranchants)
  • être tolérant dans les relations humaines (parce que Vénus au carré d’Uranus me confronte à des personnes qui pourraient avoir une philosophie différente de la mienne)

Le critique répond qu’il faut de toute façon être attentif et vigilant en permanence et que c’est une ‘selffullfilling prophecy’ de s’inquiéter à l’avance des événements négatifs qui peuvent apporter des transits difficiles.

Ce sentiment d’inquiétude face à l’imminence de transits difficiles, je le qualifierais également de ‘malédiction’, comme indiqué dans le titre.

On voit chez ses enfants ou sa femme des déclenchements difficiles et, en tant que père et mari, on est ‘au cœur de l’action au lieu d’y assister’. Il s’agit de garder son sang-froid, de ne pas se laisser aller à la négativité ou à l’enjolivement, mais de regarder la réalité en face et d’avancer sur le chemin.

Cet article pourrait exploser avec des exemples pratiques. Mais ce qui est passionnant et éclairant, c’est la propre expérience que vous vivez en tant qu’astrologue à travers l’astrologie.
Je vous souhaite un bon mélange de confiance en soi, d’humilité et de confiance dans le plan cosmique dans vos expériences astrologiques et dans le processus de réflexion astrologique qui les accompagne ! Prenez l’avantage en écoutant la mélodie des forces planétaires et portez ainsi le ciel en vous !