Le demi-carré

Le demi-carré génère une pression de la part de notre environnement avec lequel nous sommes en relation étroite. Du point de vue de l’astrologie de la réincarnation, nous sommes invités à une transformation dans la manipulation des planètes impliquées. Les comportements profondément ancrés doivent être modifiés.

Les corps célestes impliqués dans le demi-carré introduisent dans notre vie un thème que nous ne pouvons pas éviter, car nous sommes dépendants des autres. Du point de vue de l’astrologie de la réincarnation, nous avons attiré les autres dans nos crises, nos luttes de pouvoir et nos difficultés lors d’incarnations précédentes. Nous devons maintenant changer et reconnaître les points sur lesquels nous ne devons pas passer outre le libre arbitre des autres, afin que cela ne se reproduise plus à l’avenir.

Mots-clés :
transformation nécessaire ; dépendances par lesquelles on ne peut pas éviter le sujet ; obstacles, malheurs, pertes ; entraîner les autres dans ses crises ; apprendre à respecter le libre arbitre et à ne pas le manipuler ; subir des dommages de la part des autres ; schémas de comportement et enchevêtrements profondément enracinés ; résilience et développement des points forts grâce aux crises que l’on surmonte ; purification et repentir ;

Le carré

Le carré, tout comme le demi-carré, est un aspect disharmonieux. En astrologie de la réincarnation, il résulte de défaites, d’échecs et de vices qui nous ont été fatals dans des incarnations précédentes. Dans le cas des carrés, nous avons quelque chose en suspens que nous devons et voulons rectifier dans l’incarnation actuelle. Les carrés créent des frictions et des douleurs dans nos vies, avec lesquelles nous devons apprendre à vivre, même si les circonstances nous poussent constamment à évoluer. Les carrés peuvent nous inciter ou provoquer de grandes réalisations en raison de leurs problèmes et de leurs souffrances. Nous travaillons

Les carrés sont des indices de karma négatif dans ce thème des planètes impliquées, ce qui a actuellement pour conséquence que nous avons tendance à être gênés par nos semblables et nos conditions de vie, mais en aucun cas encouragés. Nous trouvons dans notre vie des circonstances et des configurations relationnelles qui nous sont a priori défavorables. Ce n’est qu’en travaillant dur, en étant tenace et en acceptant les problèmes que vous progresserez.

De nombreuses positions carrées doivent être interprétées comme l’indication de vices multiples dans le domaine des corps célestes impliqués, dont le karma négatif a marqué notre caractère, car les histoires karmiques liées à ces aspects sont déjà anciennes et durent depuis de nombreuses incarnations. Maintenant, ces histoires, ces erreurs et ces fausses intentions que nous avons nourries nous rattrapent.

Mots-clés :
Le karma négatif et les vices personnels compliquent notre vie ; les anciennes expériences négatives et les événements des incarnations précédentes nous rattrapent et nous imposent leur thématique ; dès le départ, il ne faut pas faire l’expérience d’un encouragement mais d’un handicap ; d’un problème à l’autre ; il n’y a pas de solutions faciles, mais seulement des progrès lents et un développement personnel ; les grandes réalisations sont rendues possibles par la pression de la souffrance et des circonstances contraignantes ; beaucoup de travail, peu de salaire ; le karma négatif que l’on s’est créé et dont on est responsable ; la punition ;

Le carré et demi (135°)

Un carré et demi

Cet aspect a généralement un effet disharmonieux. Le carré et demi crée des frictions avec le monde extérieur, car il recèle un karma qui fait que nous sommes fatalement associés dans notre environnement proche à des personnes qui poursuivent des objectifs différents des nôtres. Nous ne recevons pas de soutien, mais des entraves de la part de l’environnement. Le carré et demi représente les dépendances karmiques négatives dans lesquelles nous tombons à nouveau, mais aussi notre propre incapacité à avoir appris de nos erreurs.

Le carré et demi nous empêtre dans des charges héritées du passé que nous voulons refouler et dont le traitement et la résolution semblent impossibles en raison des circonstances données. Nous devons en quelque sorte accepter la situation telle qu’elle est et faire face au karma négatif.

Mots-clés :
Enchevêtrements karmiques négatifs qui semblent insolubles ; on ne reconnaît pas ses propres erreurs qui ont conduit au problème ; d’autres personnes vont à l’encontre de nos objectifs et les torpillent ; dysharmonies entre les personnes et les circonstances que l’on doit accepter comme acquises, car il est difficile de s’y soustraire ;

L’opposition

L’opposition a tendance à être un aspect disharmonieux, bien que nettement plus constructif, que le demi-carré et le carré. En astrologie de la réincarnation, l’opposition signifie que nous sommes confrontés à des personnes grâce auxquelles nous devons mûrir et devenir plus conscients de la thématique des planètes impliquées. L’opposition n’est pas nécessairement liée à un karma négatif, comme le carré, mais, en général, elle établit une continuation des relations existantes des incarnations précédentes. La qualité de cette relation s’exprime par les planètes impliquées.

Les oppositions cherchent à s’exprimer dans la rencontre, la confrontation et la discussion avec ce qui est extérieur à moi. Si cette tension ne s’exprime pas à l’extérieur, le débat se déplace vers son propre monde intérieur et conduit alors à des discussions avec les interlocuteurs théoriques auxquels on pense actuellement. Les personnes qui ont des oppositions ont besoin de se confronter au monde extérieur pour se développer.

En astrologie de la réincarnation, l’opposition représente un processus ou une incarnation dans laquelle l’homme doit apprendre le discernement, faire un choix sur la voie à suivre.

Mots-clés :
Processus de prise de conscience déclenché par d’autres personnes ou par des circonstances extérieures ; rencontre avec d’autres personnes ; une volonté contraire s’oppose à nous ; être contraint d’agir par des circonstances extérieures ; le comportement et la réaction d’autres personnes créent un conflit ; les événements et les réactions ne relèvent pas de notre propre décision et de notre propre influence ; on est redevable aux autres ou même dépendant d’eux et des tensions en résultent ;